Bienvenue sur notre site.

Vous utilisez actuellement la version 6 d'Internet Explorer.


Ce site est optimisé pour des navigateurs plus récents (Internet Explorer 7 et versions supérieures).

Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur, afin de pouvoir consulter librement notre site internet.

Vous avez la possibilité de télécharger gratuitement et installer la dernière version du navigateur Windows Internet Explorer sur votre ordinateur en suivant la procédure indiquée.
Cette opération ne vous prendra que quelques minutes.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour mettre à jour votre navigateur.

Actualités

Accueil » Actualités » ouverture du Pôle rétine


29/07/2013
ouverture du Pôle rétine

Avec l'arrivée d'un quatrième praticien, le Docteur Stéphanie PETITPAS, le centre ophtalmologique de la clinique enregistre la création d'un "pôle rétine".

L’ophtalmologie est une spécialité médico-chirurgicale qui comporte elle-même de nombreuses sous-spécialités. Les problèmes réfractifs (principalement les besoins en lunettes chez l’enfant et l’adulte), la chirurgie réfractive, le glaucome, les problèmes de vieillissement de l’œil comme la cataracte et sa chirurgie, les problèmes de surface oculaire ou de paupière et bien d’autres types de pathologies un peu moins fréquentes sont déjà pris en charge par les ophtalmologistes de la clinique d’Occitanie .

Parmi les sous-spécialités que compte l’ophtalmologie, la rétine est ses pathologies - médicales ou chirurgicales - n’étaient jusqu’alors prises en charge que dans le cadre d’un dépistage ou d’un simple suivi, nécessitant souvent d’adresser les patients dans d’autres centres.

La prise en charge des maladies rétiniennes est désormais possible grâce à la création d’un plateau technique médical et chirurgical pour le diagnostic et le traitement de ces maladies. D’une part, il existe des pathologies chirurgicales comme le décollement de rétine qui exige un traitement en urgence, la membrane épirétinienne, le trou maculaire et certaines complications de la rétinopathie diabétique. D’autre part, parmi les pathologies médicales, on note la rétinopathie diabétique et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il existe également de nombreuses autres maladies de la rétine, plus rares, comme la rétinopathie du myope fort ou certaines maladies rétiniennes dégénératives ou héréditaires.

La plus fréquente des maladies rétiniennes est la DMLA, fréquente chez le sujet âgé et qui peut se déclarer dès 55 ans. En l’absence de traitement, elle conduit à une perte de la vision centrale chez les patients atteints. Il en existe deux formes : la DMLA atrophique (ou sèche) et la DMLA exsudative (ou humide), dont le diagnostic et le traitement sont différents. La DMLA exsudative requiert des injections intravitréennes (IVT) régulières ; injections que l’on réalise directement dans l’œil. Le suivi de cette maladie est primordial, en général mensuel, afin de garantir une efficacité du traitement et une stabilisation de la maladie.